25 ans du LVA, randonnée historique oblige … !!!

 

Et quelle belle promenade!!! Une de plus qui s’est déroulée sous un ciel clément de pluie, mais à force nuages.

Et comme de coutume dans cette activité annuelle, il était posé des questions sur le parcours, il y avait des photos à situer,

des tests douloureux sur les connaissances de l’automobile ancienne, et des jeux pernicieux .

Ces derniers étant : la reconnaissance de 10 modèles de véhicules anciens, la transformation de son coéquipier en momie de

papier WC, le transbordement  par éponge interposée d’une barrique d’eau( !), et la chasse à la clé de 5 cadenas… en bref,

4 parties de rires francs où jeunes et moins jeunes ont participé avec le plaisir de leurs … 25 ans finalement retrouvés.

La formule du pique-nique pris dans un « ‘stamenei » du pays de «l’homme de n’géen ander taal » (quoique chacun(e) ait pu

s’y faire entendre), n’a désorienté personne, d’autant qu’on pouvait y amener « son manger », et même celui des chiens !

Il s’agit une fois de plus d’une journée où nous tous prenons conscience qu’il faut aussi bien organiser que participer

aux activités du club.  L’important, c’est peut-être (comme disait G. Bécaud) la rose, mais pour nous LVA, l’essentiel, c’est

de partager nos joies, nos passions, nos plaisirs, mais aussi parfois nos déboires, et pourquoi pas aussi parfois une rose !

N’est-ce pas mesdames ?...

A défaut de roses, lançons des fleurs aux lauréats de cette « pénible » épreuve que fut celle de ce 18 mai 2008…. !

Comme annoncé, l’édition de la randonnée du Lion devait être marquante (pour les 25 ans du club).

Aussi, le 1° prix, remporté par Cédric de Menten , consistait en la coupe traditionnelle, une bouteille de Champagne cuvée LVA,

et un cadeau à son choix.

Une coupe (manquée à 1% des points) revenait à Gérard Manfroy, plus assidu que jamais… Ah...quand tu t’y mets… !

Et la à Allan Dickburt.

Verre de l’amitié pris à l’endroit habituel, les équipes ont repris le chemin de leurs pénates, réjouis à l’avance de se retrouver

le dimanche suivant...

 

Votre comité a été charmé et ému des très nombreuses marques de reconnaissances sincères reçues lors de cette manifestation. Il en est d’autant plus dévouement vôtre.

 

                                                                                              Le comité.